Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami, Noah, est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé  : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux… Mais ça, c’était avant qu’il ne la bouscule dans le dortoir. Lui, c’est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé. Grossier, provocateur et cruel, c’est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé. Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle. Cet homme ingérable fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque…

Mon avis

Ça fait un petit moment que je m’essaie à la new romance. J’ai commencé il y a des années en écoutant le fameux « 50 nuances de grey ». A l’époque (c’est-à-dire il y a 4 ans ^^) j’avais acheté le bouquin mais impossible de le lire tellement je trouvais ça mal écris. Puis j’ai opté pour la version audio, une solution parfaite pour l’écouter à la plage.

After, ne déroge pas à la règle : l’écriture n’est pas terrible. Le style est simple, avec peu de description et un coté un peu trop teenage pour moi. Et pourtant j’ai dévoré la saga en quelques semaines. J’ai trouvé ça beau, cette histoire un peu clichée, d’une meuf innocente qui tombe raide dingue amoureuse d’un bad boy. Car, on peut le dire, Hardin est un vrai connard et à la place de Tessa, je lui aurais mis une baffe plus d’une fois.

Tout au long des 5 tomes, on voit leur relation évoluer, pour le meilleur et pour le pire. Cet amour qui oscille entre la passion et la haine, menace de les emporter. Hardin aux pulsions violentes et autodestructrices, trouve en Tessa un espoir d’être aimé. Cette dernière, timide et réservée, s’ouvre au monde grâce à la douceur des lèvres de ce garçon. Ses baisers tantôt rudes, exigeants et empressés lui font goûter à la sensualité. Mais ce cœur pure survivra t-il à la noirceur de l’âme d’Hardin ?

A partir du second Tome, Anna Todd introduit le point de vue d’Hardin à celui de Tessa. Suivre l’évolution de leur romance à travers le regard soit de l’un, soit de l’autre rajoute une certaine dimension au récit. On comprend alors mieux les quiproquos, les silences, les mots blessants.

Ce livre pourra intéresser les ados comme les jeunes adultes. Le roman soulève des problématiques intéressantes : la toxicité au sein d’un couple, la jalousie, les premiers amours, la co-dépendance, le pardon, la confiance… Des thèmes qui peuvent être survolés légèrement ou porter à une plus grande réflexion personnelle.

L’auteur à écrit une suite à After : Before. Un journal intime tenu par Hardin lorsqu’il a rencontré Tessa. Cela rappelle la version de 50 nuances de Grey vu par Christian. Les avis sont partagés, je vous donnerais le mien quand je l’aurais écouté 🙂 .

Written by Camille

Leave a Comment